Campagnes actuelles

Bienvenue sur le site de parrainage pour l’envoi en masse de tracts !

Regardez et essayez : simple comme bonjour.

Vous pouvez faire établir des offres sans engagement pour le parrainage de tracts et dépliants.

A droite vous voyez les campagnes en cours. Cliquez sur ici la suite ou sur l’image : vous serez guidés sans erreur.

 

 

Je veux d'abord tout tester sans engagement!

Canton de Berne: Votation du 4 mars 2018: Oui à une école publique solide!

En 2006, le peuple a approuvé une harmonisation du système scolaire. Au lieu de regrouper les plans d'études des cantons et au lieu de les harmoniser, un nouveau plan d'étude a été établi sans légitimation

démocratique suffisante, avec de nouveaux contenus, de nouveaux moyens d'enseignement et une nouvelle conception pédagogique et didactique.

  • Des spécialistes de renom en sciences de l'éducation mettent en gardecontre les conséquences négatives des plans d'études axés sur les compétences au niveau de l'école obligatoire. Dans nos pays voisins, ces plans d'études ont fait dramatiquement baisser le niveau de formation.

  • L'introduction du plan d'étude 21 coûte chaque année plus de 24.5 millions de francs aux contribuables bernois, sans apporter de plusvalue pédagogique.

  • Les cours supplémentaires coûtent aux enfants du temps libre qu'ils pourraient mettre librement à profit pour des activités créatives comme les jeux, le sport et la musique.

Initiative populaire fédérale: Priorité aux travailleures en Suisse «ZAFI»

L‘économie a beau être en croissance depuis 15 ans, les gens
en Suisse sont de plus en plus nombreux à être au chômage,
en fi n de droits, pour se retrouver finalement demandeurs de
l‘aide sociale.

L‘initiative «Priorité aux travailleurs en Suisse»
(en allemand, «ZAFI» pour - Zuerst Arbeit für Inländer) met le
holà à cette évolution. 3,2 % de personnes sans emploi est le
seuil au-delà duquel l‘immigration sera limitée afi n de puiser
d‘abord dans le potentiel de la main d‘œuvre nationale.


Si les Suisses ainsi que les étrangers qui ont travaillé dans no-
tre pays depuis des années, et qui ont contribué à sa réussite,
perdent leur emploi pour être remplacés par une main d‘œu-
vre étrangère moins chère, alors la politique menée jusqu‘à
présent a échoué.